Un instant cirque pour chaque handicapé mental

Nous visitons régulièrement et avec toujours autant de plaisir les Maisons de la Fondation Perce Neige à travers la France. Ces structures accompagnent et prennent en charge des enfants et des adultes handicapés mentaux.

Pour ce projet tout est parti d’une idée lors d’une discussion avec l’animatrice : Immortaliser les instants de joie que provoquent nos animations cirque.

En ce lundi après-midi notre arrivée ne passe pas inaperçue. Nombreux sont les pensionnaires à regarder par la fenêtre le camion décoré passer le portail de la maison. En quelques heures le chapiteau est monté. Si tout commence réellement demain, il règne déjà un air de fête et les artistes sont déjà là. Le lama mange la pelouse, la chèvre gambade dans la maison, les chats ronronnent sous les caresses de leurs premiers visiteurs…

Mardi, jour J pour le premier pavillon. Il en sera de même mercredi et jeudi pour les deux autres maisons. Dès le matin les résidents arrivent devant le chapiteau et sont accueillis par nos artistes en tenue. Une plaine de jeux a été installée. Chaque pensionnaire profite à loisir des activités : jeux en bois, passe tête photo, découverte des arts du cirque… mais les artistes interagissent aussi avec les pensionnaires pour leur faire caresser ou nourrir les animaux, pour pratiquer un art du cirque, pour faire une démonstration.

La matinée passe vite et les résidents rejoignent la salle à manger. Nombreuses sont les familles à être venues aujourd’hui et à se joindre au repas. L’équipe de cuisine a confectionné un déjeuner sur le thème du cirque mais c’est Tomito, le clown qui s’invite au repas. Pitreries et tours de magie, de table à table, vont rythmer ce déjeuner pas comme les autres. Chaque résident se voit d’ailleurs “habillé” d’un chapeau, nœud de clown, cravate multicolore…

En ce début d’après-midi familles et pensionnaires entrent cette fois sous la toile du cirque, une barbe à papa à la main. La musique retentit et les artistes investissent les lieux pour une heure quinze de cirque. Cavalerie, numéro aérien, jonglerie, chat savant, équilibrisme, animaux exotiques et le clown font la joie des spectateurs pour un spectacle privé et intimiste.

Mais souvenez vous, le projet initial consistait aussi à mettre en boite un instant cirque ! Aussi toute la journée Alain, photographe de presse (habitué à saisir “l’instant”) suit les activités circassiennes des pensionnaires. Il est invisible aux yeux de tous mais il sait prendre le cliché d’un pensionnaire attendri en caressant le lama, un résident hilare face aux pitreries du clown…

La maison organisera les semaines qui suivent une exposition des clichés dans ses couloirs et remettra un exemplaire des résidents aux familles.

Nous c’est avec des souvenirs et des moments de joie plein la tête que nous repartons vers une autre destination !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.