La fondation de France dit oui

Le Graal pour un acteur c’est de soulever un César ou un Oscar.

La consécration pour un cycliste c’est de porter le maillot jaune.

Aussi, l’équipe de moncirque.fr est fière et heureuse d’avoir vu un de ces évènements soutenu par la Fondation de France en ce mois de décembre !

La participation de la Fondation de France sonne comme une récompense de notre persévérance dans la situation sanitaire actuelle. Elle nous flatte dans l’adaptation de nos artistes et de nos interventions pour continuer à « créer des sourires » face à la pandémie de Covid-19.

Ce soutien est un encouragement à poursuivre, encore et toujours, notre action – débutée en 2013 – au profit des publics des établissements du sanitaire, du social et du médico-social.

Une journée 100% cirque

En ce jeudi de décembre une équipe de l’établissement médico-social s’affaire, tôt le matin, à la décoration des couloirs et de la salle animation. Guirlandes, affiches, décoration font naitre un esprit cirque dans les locaux.

Il faut dire que l’arrivée, la veille, des convois d’un cirque dans la structure, laissait déjà penser que quelque chose d’inhabituel allait avoir lieu !

Le chapiteau a été dressé dans la pelouse. Tout est prêt pour faire vivre une journée inoubliable aux patients de cette structure de soins de suite.

A 10h, la musique résonne sous le chapiteau. Elle invite les patients à prendre place sous la toile. Puis, Madame Loyal se saisit du micro, se présente, avant de prononcer la phrase magique « Place au spectacle, place au cirque ! ». La lumière éclaire la gardine, les artistes entrent en piste. C’est parti pour une heure quinze d’un grand et beau voyage au pays des arts du cirque !

Après le repas, c’est dans les couloirs que des artistes vont à la rencontre des patients. Un duo clownesque qui ne laisse personne indifférent. La salle animation est devenue une salle de répétition. Chacun peut découvrir et approfondir les disciplines traditionnelles des arts du cirque.

Après une journée aussi intense les souvenirs resteront nombreux et cette nuit, nul doute que les patients dormiront des étoiles pleins les yeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.